Le Fiscaliste.fr > Défiscalisation > Défiscalisation Ehpad 2018

Défiscalisation Ehpad 2018

La défiscalisation Loi Bouvard est en place depuis 2009. Elle est reportée par le gouvernement actuel jusqu’en 2021. En 2018, la défiscalisation pour un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) est donc applicable.

Investir en EHPAD consiste à acheter une ou plusieurs chambres médicalisées dans un établissement agréé par l’État. La défiscalisation en EHPAD 2018 autorise la récupération de la TVA à 20 % et une réduction d’impôt de 11 % du montant de l’achat du bien, et cela pendant 9 années. Ces deux avantages permettent d’économiser jusqu’à 31 % du montant total de l’investissement.

Investir en EHPAD offre plusieurs autres avantages en complément de la réduction de la TVA et de l’impôt sur le revenu. L’investisseur dispose d’un bail commercial passé entre le gestionnaire de la résidence et le propriétaire. Ce bail s’étend sur une durée de 11 ans, renouvelable. Enfin, les loyers perçus sont mensuels que la chambre soit occupée ou non. Mais encore, aucunes charges locatives ne sont perçues.

Le marché de l’EHPAD est actuellement très porteur et pour de nombreuses années encore. Les statistiques indiquent que vers les années 2060, 2 français sur 10 auront plus de 75 ans, 5 millions plus de 85 ans et qu’il y aura plus de 150 000 centenaires. Actuellement, nombreuses sont les personnes âgées qui se trouvent dans une situation ne leur permettant plus de rester à leur domicile et donc dans l’obligation de vivre en EHPAD.

À ce jour, le nombre d’EHPAD est inférieur à la demande. Des résidences neuves se construisent un peu partout en France. Étant donné la défiscalisation proposée en cette année 2018, investir dans une chambre médicalisée est un placement idéal pour placer un capital et générer des revenus faiblement fiscalisés.

Loi de Finances 2018

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Les sujets chauds du mois

Ils parlent de nous