Le Fiscaliste.fr > Défiscalisation > Qui est Le fiscaliste ? Définition, rôle et note 2018

Qui est Le fiscaliste ? Définition, rôle et note 2018

La mission d’un fiscaliste est d’aider les entreprises et les particuliers à payer le moins d’impôts possible, tout en restant en conformité avec la législation en vigueur. Pour ce faire, le fiscaliste trouve le meilleur régime fiscal qui permet de réduire au maximum les impôts, tout en évitant un redressement fiscal. Ce spécialiste des questions fiscales, qui a un bagage bac+5/ bac+6, suit scrupuleusement, au quotidien, l’évolution de la législation fiscale de façon à être en mesure de conseiller ses clients. Il connaît parfaitement tous les rouages de la fiscalité et conseille judicieusement sa clientèle. Dans le cas d’un contrôle fiscal, il défend et justifie les choix de l’entreprise ou de ses clients. Le juriste fiscaliste est un garant qui assure à l’entreprise et aux clients le respect des procédures et des lois auprès des pouvoirs publics.

Rôle du fiscaliste en entreprise

Dans le cadre d’une entreprise, le fiscaliste aide l’entreprise à appliquer les normes fiscales internationales et nationales. Il analyse et étudie les opportunités et les risques fiscaux des projets de l’entreprise. Le fiscaliste conseille et apporte des solutions aux problèmes rencontrés toujours avec l’objectif de réduire les impôts à leur maximum. Dans le cas d’un contentieux, il est amené à défendre les intérêts de l’entreprise.

Rôle du fiscaliste pour les particuliers

Les particuliers consultent le fiscaliste, par exemple, lorsqu’ils souhaitent contester le montant de leur impôt sur le revenu, mais aussi, lorsqu’ils ne sont pas d’accord avec la somme à payer concernant la taxe d’habitation ou la taxe foncière. Les personnes payant l’ISF (Impôt Sur la Fortune) se tournent fréquemment vers le fiscaliste afin de calculer d’un part l’assiette de l’impôt et le montant à régler.

Modifications fiscales importantes pour l’année 2018

Pour les entreprises l’IS (Impôt Société) passe à 28 %, avec un plafond de 500 000 € de bénéfices. Au-delà, un taux de 33,33 % est appliqué. Le plafond des micro-entrepreneurs est relevé. Il est désormais de 70 000 € pour les prestataires de services et de 170 000 € pour la vente de marchandises.

Concernant les particuliers, l’année 2018 est marquée par le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Dès le mois de mai prochain, en déclarant ses revenus de 2017, chaque contribuable connaîtra le taux de prélèvement à la source appliqué sur les revenus dès le 1er janvier 2019.

Loi de Finances 2018

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Ils parlent de nous