Le Fiscaliste.fr > Pinel > Pinel dans l’ancien

Pinel dans l’ancien

La loi Pinel permet de réduire sa pression fiscale en investissant dans l’immobilier locatif. Alors que les ventes dans le neuf connaissent une embellie, il faut aussi savoir que le dispositif est réalisable dans l’ancien sous certaines conditions.

Les logements éligibles

La réduction d’impôt Pinel s’applique « au logement qui ne satisfait pas aux caractéristiques de décences (…) et qui fait, ou qui a fait, l’objet de travaux de réhabilitation permettant au logement d’acquérir des performances techniques voisines de celles d’un logement neuf». Ainsi qu’aux locaux commerciaux rénovés pour être rendus habitable.

Les conditions à remplir

Une fois les travaux de réhabilitation réalisés, il faut s’assurer que l’ensemble des caractéristiques de décence et des performances énergétiques soit validé par un expert indépendant. Un modèle d’attestation est disponible sur le site du gouvernement http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/5147-PGP.html

En résumé pour investir dans l’ancien Pinel :

  • Trouver un logement à réhabiliter
  • Contacter un expert indépendant avant les travaux
  • Conserver les factures et réaliser l’ouvrage avant le 31 décembre de la 2ème année de l’acquisition du bien immobilier
  • Contacter un expert indépendant pour valider les travaux
  • Mettre en location le bien, dans les mêmes conditions que pour le neuf en Pinel

Add Comment

Click here to post a comment

Loi de Finances 2018

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Les sujets chauds du mois

Ils parlent de nous