Le Fiscaliste.fr > Défiscalisation > Simulation de défiscalisation

Simulation de défiscalisation

Vous souhaitez réduire vos impôts. Parmi les nombreuses solutions pour y parvenir, la défiscalisation immobilière présente un certain intérêt pour les ménages français, de préférence en activité. Elle peut se traduire par des investissements immobiliers dans le logement neuf.

La simulation de défiscalisation immobilière :

Vous pouvez d’ores et déjà remplir en ligne une simulation de défiscalisation immobilière. Ceci constitue le meilleur moyen de connaître vos possibilités financières et vos droits à prétendre à cette défiscalisation. Pour cela, vous devez mentionner les divers paramètres sur votre situation permettant ainsi aux promoteurs et aux agents immobiliers d’étudier votre demande. En fonction de votre situation, ils seront à même de répondre précisément à vos attentes.

Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, pour une résidence principale ou une résidence secondaire, il faut prendre en compte les paramètres suivants, à savoir vos possibilités budgétaires, votre situation familiale, votre âge et votre situation socio-professionnelle. En ce qui concerne le bien immobilier auquel vous prétendez, sa zone géographique, sa superficie et le montant de son loyer devront être indiqués dans le questionnaire de simulation.

Des programmes d’investissement dans le locatif :

Ils ont pour conséquence la relance de l’activité immobilière qui se traduit par un nouvel essor de la construction et l’accession à la propriété des ménages. De ce fait, d’autres ménages sont assurés de pouvoir louer sur une durée plus longue. En effet, la défiscalisation concerne l’investissement dans un logement neuf, à condition de le louer à d’autres ménages, au minimum pendant six ans, dans certains cas.

Add Comment

Click here to post a comment

Loi de Finances 2018

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Les sujets chauds du mois

Ils parlent de nous