Le Fiscaliste.fr > Pinel > Top 20 des villes pour la Loi Pinel 2018

Top 20 des villes pour la Loi Pinel 2018

Avec l’arrivée du gouvernement Macron et la nouvelle loi de finances 2018, le dispositif Pinel a eu une modification importante avec notamment un recentrage des zones pour la construction de logements neufs qui ne concerne désormais que les zones A, A Bis, B1 et certaines communes de la zone B2. Ce sont 2253 villes qui peuvent prétendre à ce type d’investissement locatif en vue d’une défiscalisation pour réduire ses impôts. Difficile de savoir ou investir !

En tenant compte de la croissance démographique, du dynamisme économique et de l’accessibilité en transports (avion, train, métro, bus …), on peut sortir du lot 20 villes.

  • Lille (zone A)
  • Lyon (zone A)
  • Marseille (zone A)
  • Montpellier (zone A)
  • Nice (zone A)
  • Villeurbanne (zone A)
  • Boulogne-Billancourt (zone Abis)
  • Courbevoie (zone Abis)
  • Montreuil (zone Abis)
  • Paris (zone Abis)
  • Saint-Denis (zone Abis)
  • Versailles (zone Abis)
  • Bordeaux (zone B1)
  • Dijon (zone B1)
  • Grenoble (zone B1)
  • Nantes (zone B1)
  • Rennes (zone B1)
  • Toulouse (zone B1)
  • Strasbourg (zone B1)
  • Le Mans (zone B2)

L’INSEE réalise des projections sur la croissance démographique en France, ce qui peut être un bon indice pour un investissement immobilier avec une visibilité sur le long terme. On voit que à l’horizon 2040 le Sud Ouest gagne en population à l’inverse du Nord Est.

En province il est préférable de privilégier les grandes agglomérations, pour Paris c’est un investissement en sécurité mais à quel prix ? Il est important de bien regarder le marché et les différents biens proposés avant de se lancer, de s’investir personnellement afin d’éviter des éventuelles déconvenues, la loi Pinel est un bon dispositif d’investissement immobilier et de défiscalisation quand il est maitrisé.

Loi de Finances 2018

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Les sujets chauds du mois

Ils parlent de nous