Le Fiscaliste.fr > Gestion de patrimoine > Zoom sur l’assurance-vie

Zoom sur l’assurance-vie

L’assurance-vie est un placement qui séduit de plus en plus les épargnants français. Cet intérêt s’explique par le fait qu’il s’agit d’un investissement aux atouts non négligeables. L’assurance-vie se caractérise en effet par sa souplesse et sa fiscalité allégée notamment en matière de succession. Analyse d’un placement aux nombreux mérites !

L’assurance-vie pour faire fructifier votre épargne

Si vous souhaitez mettre en place une stratégie patrimoniale efficace en tout point, l’assurance-vie est le placement le plus adapté. Mais pour optimiser vos chances de tirer réellement avantage de ce placement, nous vous conseillons de recourir à un expert en gestion de patrimoine et défiscalisation comme sur ce site, celui-ci pourra vous aider et vous conseiller au mieux en fonction de vos besoins. En effet, un expert en gestion de patrimoine vous présentera les différents intérêts de ce type de placement et pourra adapter l’offre à votre demande. Par exemple, ce placement vous aidera à constituer un capital et à faire fructifier votre épargne. L’assurance-vie est imposée uniquement en cas de rachat total ou partiel avant 8 ans, sur les intérêts dégagés (soumis aux prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu dans ce cas).

Dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie, vous êtes soumis à l’impôt dès lors que vous effectuez un retrait avant 8 ans, sur lequel s’appliquera l’impôt et les prélèvements sociaux selon les cas. Par exemple, pour un contrat souscrit après le 26 septembre 2017 et datant de moins de 8 ans, un prélèvement forfaitaire non-libératoire s’appliquera.

L'assurance-vie, le placement préféré des Français

L’assurance-vie pour transmettre librement un patrimoine à fiscalité généreuse

La loi vous accorde une large liberté pour désigner les personnes pouvant bénéficier de votre assurance-vie. Ainsi, vous pouvez choisir comme bénéficiaires vos enfants, petits-enfants, votre conjoint, votre père, votre mère, une association caritative, un ami nominativement désigné, ou toute autre personne.

Pour ce qui est de la fiscalité applicable au contrat d’assurance-vie, il faut distinguer plusieurs cas de figure. Si votre contrat d’assurance-vie arrive à terme sans que vous n’ayez effectué de rachat pendant sa durée, vos gains sont totalement exonérés d’impôt sur le revenu. Par contre, si le contrat prend fin avant la date prévue, l’imposition se fera en fonction du motif. Si la fin du contrat est liée à un licenciement, l’assurance-vie est exonérée de l’impôt sur le revenu, en cas de rachat de contrat avant le 31 décembre de l’année qui suit. Il en va de même lorsque la fin du contrat est la conséquence d’une mise à la retraite anticipée, d’une invalidité de 2ème ou 3ème catégorie ou d’une liquidation judiciaire.

Ajoutons qu’il n’est pas obligatoire de disposer d’un apport afin de souscrire à une assurance vie, seul un premier investissement suffit. Ensuite, vous pouvez tout à fait avoir plusieurs contrats d’assurance-vie surtout si vous avez plusieurs bénéficiaires. Afin de souscrire à l’assurance qui vous ressemble, veillez à vous renseigner sur le type de gestion, les frais mais aussi la réputation de l’assureur.

Loi de Finances 2018

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Ils parlent de nous