Le Fiscaliste.fr > Impôts > Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est un crédit d’impôt sur le revenu portant sur les dépenses réalisées dans le cadre de l’amélioration de la qualité environnementale du logement du contribuable.

Cette aide est destinée à tous types de logement (propriétaires, locataires, occupants à titre gratuit). En complément de certains dispositifs de rénovation de logements ancien tels que la loi Censi-Bouvard, le CITE vise à inciter les tiers à améliorer la consommation d’énergie de leur logement.

Bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique

Pour pouvoir prétendre au crédit d’impôt, le logement doit être la résidence principale de la personne concernée et les travaux être achevés depuis au moins 2 ans. Les travaux pouvant bénéficié du CITE doivent également respecter certaines conditions. Il faut que les équipements et matériaux fournis par l’entreprise respectent des caractéristiques technique et de performance sachant que certaines dépenses sont limitées par un plafond. De plus, les travaux doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE.

A combien est-il possible de prétendre avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique ?

Certaines dépenses effectuées au cours de l’année ouvrent un droit à un taux réduit de 15%. Sinon 30% du montant de celles-ci sont éligibles (hors main d’œuvre). Il existe certains plafonds en fonction de la situation du ménage concerné. Ainsi, une personne célibataire pourra touchée 8 000 € tandis qu’un couple dont l’imposition est commune aura le double. La somme est majorable de 400€ par enfant à charge.

Pour prétendre au CITE, il est important de conserver tous les justificatifs des entreprises car ils seront nécessaires à l’obtention du crédit d’impôt.

Les déclarations se sont avec les formulaires :

  • N°2044 pour les revenus fonciers
  • N°2074 pour les plus-values mobilières
  • N°2047 pour les revenus encaissés à l’étranger

Loi de Finances 2018

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Les sujets chauds du mois

Ils parlent de nous