Acheter un bien sur Paris : est-ce le bon moment ?
Immobilier et SCPI

Acheter un bien sur Paris : est-ce le bon moment ?

Paris est une ville attractive pour l'achat d'un bien immobilier, mais est-ce le bon moment pour y investir ?

Le 04/04/2022 par Jean-Luc Moreau

En tant qu’heureux propriétaire de logements mis en location à Paris (dont vous pouvez retrouver les prix au mètre carré par quartier ici), vous êtes sujet à l’impôt sur le revenu foncier. Comment déclarer vos revenus fonciers ? Sous quel régime le faire pour payer moins d’impôt ? Quelle est la base imposable ? Voici des conseils pour vous aider à franchir cette étape sans difficulté.

Régime micro foncier ou régime réel ?

Deux choix de régimes d’imposition des revenus fonciers s’offrent à vous : le régime micro foncier et le régime réel. Lequel choisir pour réduire la somme à payer au Fisc ? Le régime d’imposition applicable dépend, en fait, de la totalité des recettes locatives que vous encaissez pendant une année civile.

Vous êtes soumis au régime micro foncier si les loyers bruts annuels de votre bien non meublé n’excèdent pas 15 000 euros. Mais il ne faut pas que l’immeuble en question soit loué sous un régime fiscal spécifique tel que la loi Malraux, les monuments historiques ou encore les dispositifs Scellier, Borloo ou Besson.

Si vous percevez par contre des revenus fonciers de plus de 15 000 euros par an ou si vous mettez en location votre bien sous un régime spécial, vous êtes automatiquement imposable sous le régime réel. Ce dispositif vous offre la possibilité de déduire certaines charges et de réduire l’impôt à payer. Pour avoir plus d’informations sur les avantages de chacun de ces régimes, n’hésitez pas à consulter LEGIRA, un blog d’informations dédiées à la gestion de patrimoine.

Les charges déductibles des revenus fonciers

Selon les articles 29 et 31 du Code Général des Impôts, certains revenus liés à votre patrimoine sont exempts d’impôt. C’est le cas des frais de garde, de gestion et de procédure. Les dépenses relatives à la réparation, à l’amélioration et à l’entretien sont également déductibles de vos revenus fonciers.

N’oubliez pas non plus de soustraire les provisions pour charge de copropriété et les dépenses payées par les locataires, mais finalement à la charge des propriétaires, de vos revenus imposables. On compte également les différents impôts et taxes, les primes d’assurance, les indemnités d’éviction et les frais de relogement.

Déclarer ses revenus fonciers : mode de calcul et démarches à suivre

La Tour Eiffel scintillante au crépuscule attire les acheteurs de biens immobiliers parisiens

Les revenus fonciers imposables constituent les loyers perçus d’un bien loué vide durant une année civile. Même les sommes payées en retard par le locataire doivent y être incluses. C’est également le cas pour les subventions octroyées par l’ANAH, les indemnités d’assurance, les revenus générés par la location d’emplacements publicitaires ou des toits. Toutefois, les loyers impayés, les dépôts de garantie lors de l’entrée du locataire ne sont pas intégrés dans les revenus fonciers.

Pour les affiliés au régime micro foncier, vous n’avez pas besoin d’utiliser l’annexe n°2044 pour faire la déclaration ! Avec ce mode d’imposition simplifié, vous êtes autorisé à déclarer vos revenus fonciers sur la déclaration d’impôt classique n°2042. Un abattement de 30% sera applicable sur le montant déclaré. Mais le remplissage du formulaire n°2044 se révèle indispensable pour les contribuables soumis au régime réel. Si après déduction des charges, un déficit foncier existe, ceci sera déduit du revenu global du foyer, à la hauteur de 10 700 euros par an.

Acheter un bien sur Paris : Opportunités et déclarations fiscales

Acquérir un bien immobilier à Paris, au-delà du prestige, requiert une connaissance approfondie des réglementations fiscales. Si vous possédez des biens locatifs, vous devrez déclarer vos revenus fonciers. Heureusement, il existe des moyens pour optimiser cette imposition.

Choisir entre le micro foncier et le régime réel

Selon les revenus locatifs annuels, deux options s'offrent à vous. Si ces revenus ne dépassent pas 15 000 euros, vous pouvez opter pour le régime micro foncier. Cependant, cette option ne s'applique pas aux biens soumis à certaines dispositions fiscales spécifiques. Au-delà de cette limite, ou si le bien est sous un régime spécial, le régime réel s'impose. Cette dernière option vous permet de déduire diverses charges, ce qui peut réduire la facture fiscale. Pour mieux comprendre ces régimes, des ressources comme le blog LEGIRA peuvent être utiles.

Charges déductibles

La législation fiscale vous permet de déduire plusieurs types de dépenses. Cela inclut, entre autres, les frais de gestion, les coûts de réparation ou d'amélioration, et certaines taxes ou impôts. Ces déductions peuvent diminuer considérablement votre base imposable.

Déclaration et calcul

Le processus de déclaration varie selon le régime d'imposition. Si vous êtes sous le régime micro foncier, la déclaration est simplifiée et se fait via le formulaire classique n°2042, avec un abattement de 30% sur les revenus déclarés. Sous le régime réel, le formulaire n°2044 est nécessaire. En cas de déficit foncier après déduction des charges, vous pourriez bénéficier d'une déduction allant jusqu'à 10 700 euros sur votre revenu global.

En conclusion, bien que l'acquisition d'un bien immobilier à Paris soit une excellente occasion d'investissement, il est crucial de bien comprendre les implications fiscales qui l'accompagnent. Se tenir informé et évaluer régulièrement sa situation peut aider à maximiser le rendement de l'investissement tout en restant conforme aux réglementations fiscales.

Acheter un bien sur Paris : est-ce le bon moment ?

Crédits photo : Getty Images / N. Mocanu

photo auteur

Jean-Luc Moreau

J'ai fait des études dans le droit fiscal et j'ai travaillé pendant des années dans un cabinet de conseil fiscal. Je suis passionné par la complexité et l'évolution constante de la legislation fiscale (oui, ça existe !), et je partage mon expérience en tant que rédacteur à temps partiel.
Autres articles
Revenus fonciers : comment faut-il les déclarer ?
Revenus fonciers : comment faut-il les déclarer ?

Le revenu foncier est un revenu provenant de la location d'un bien immobilier. Si vous êtes propriétaire d'un bien locatif, vous êtes tenu de déclarer vos revenus fonciers chaque année....

Le 28/02/2022 dans Immobilier et SCPI par Clémence Decosse
Les revenus fonciers
Les revenus fonciers

Si vous êtes intéressé par les revenus fonciers et que vous souhaitez en savoir plus sur les différentes options qui s'offrent à vous pour optimiser votre fiscalité, cet article est...

Le 28/10/2022 dans Immobilier et SCPI par Jade A.
Simulation Loi Pinel Excel 2018
Simulation Loi Pinel Excel 2018

La loi Pinel est un dispositif fiscal français qui permet aux investisseurs de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu en échange de la mise en location d'un logement neuf...

Le 11/09/2022 dans Immobilier et SCPI par Clémence Decosse
Le crédit d’impôt pour la transition énergétique
Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir en détail le fonctionnement du CITE et les conditions à remplir pour en bénéficier.

Le 03/04/2022 dans Impôts et fiscalité par Jean-Luc Moreau
Succession d’un bien immobilier LMNP
Succession d’un bien immobilier LMNP

Nous vous donnerons des conseils pour préparer au mieux votre succession et vous aider à réussir cette étape importante de votre vie.

Le 17/12/2022 dans Immobilier et SCPI par Clémence Decosse
Assurance multirisque habitation
Assurance multirisque habitation

L'assurance multirisque habitation est un contrat d'assurance qui couvre les risques liés à votre habitation et à votre vie quotidienne. Si vous êtes propriétaire ou locataire d'une maison ou d'un...

Le 21/03/2022 dans Immobilier et SCPI par Jade A.
La SCPI de rendement
La SCPI de rendement

Si vous êtes intéressé par les SCPI de rendement et que vous souhaitez en savoir plus sur ce type d'investissement, vous êtes au bon endroit.

Le 16/11/2022 dans Immobilier et SCPI par Jean-Luc Moreau
La défiscalisation : définition simple
La défiscalisation : définition simple

Réduire ses impôts en investissant

Le 25/11/2022 dans Impôts et fiscalité par Clémence Decosse
Textes officiels de la loi LMNP
Textes officiels de la loi LMNP

La loi LMNP, ou Loueur en Meublé Non Professionnel, est un dispositif fiscal qui permet aux particuliers de louer leur bien immobilier meublé à des fins de tourisme ou de...

Le 03/03/2022 dans Immobilier et SCPI par Clémence Decosse