LeFiscaliste.fr

Réussir ses investissements, c'est avant tout bien s'informer !

Les tranches marginales d’imposition
Retour
Impôts

Les tranches marginales d’imposition

Le système fiscal français est complexe et il est important de comprendre les différentes tranches marginales d'imposition qui s'appliquent à vos revenus. Les tranches marginales d'imposition déterminent le taux d'imposition appliqué à chaque tranche de revenu et elles peuvent varier en fonction de votre situation personnelle et professionnelle. Si vous êtes salarié, indépendant ou investisseur, il est essentiel de connaître les tranches marginales d'imposition qui s'appliquent à vos revenus afin de pouvoir planifier votre fiscalité de manière optimale. Dans cet article, nous allons examiner de plus près les tranches marginales d'imposition et vous donner les clés pour comprendre comment elles peuvent affecter votre fiscalité.

En France, le montant de l’impôt est calculé en fonctions des revenus du contribuable. Pour cela le revenu est coupé en tranches. Ensuite, un taux d’imposition est appliqué à chacune de ces tranches. C’est pourquoi on parle de barème progressif dans le système d’imposition français.

Ainsi, quand un contribuable passe d’une tranche à l’autre, cela signifie que seuls les revenus situés dans cette tranche sont imposés au taux appliqué.

Pour connaître la tranche marginale d’imposition, il faut au préalable calculer le quotient familial du foyer fiscal.

Le quotient familial est égal au revenu imposable net divisé par le nombre de parts fiscales du foyer.

Il convient ensuite de prendre le revenu imposable, auquel retirer les frais, puis le diviser par le nombre de parts avant d’appliquer le barème.

Par exemple, le barème progressif 2018 (sur les revenus 2017) est le suivant :

  • Sur la tranche inférieure ou égale à 9 807 €, le taux d’imposition est de 0 %
  • Sur la tranche de 9 808 € à 27 086 €, le taux d’imposition est de 14 %
  • Sur la tranche de 27 087 € à 72 617 €, le taux d’imposition est de 30 %
  • Sur la tranche de 72 618 € à 153 783 €, le taux d’imposition est de 41 %
  • Pour la tranche supérieure à 153 783 €, le taux d’imposition est de 45 %

Pour rendre cela plus clair, prenons un exemple :

Imaginons un contribuable célibataire avec un revenu imposable net de 35 000 euros. Calculons son quotient familial, son taux marginal d’imposition et le montant de son impôt.

Quotient familial : 35000 / 1 = 35000

Taux marginal d’imposition : 35 000 € est compris dans la tranche entre 27 087 € et 72 617 €. Il est donc dans la troisième tranche, celle à 30 %.

Montant de l’impôt :

  • Sur la première tranche, il ne paie pas d’impôt : 9 807 € x 0% = 0
  • Sur la deuxième tranche, il paie : (27 086 – 9 808) x 14% = 2418,92 €
  • Sur la troisième tranche, il paie : (35 000 – 27 087) x 30% = 2373,90 €

Le contribuable devra s’acquitter d’un impôt total sur le revenus de 4792,82 € (soit 2418,92 € +2373,90 €).

La tranche marginale d’imposition est une critère à prendre en compte, notamment dans le cas d’un placement car certains revenus de placements sont imposés au titre de l’impôt sur les revenus. En d’autres termes, les revenus mobiliers de placement s’ajoutent aux revenus du travail. Un placement mal conseillé peut donc faire passer le contribuable dans une tranche marginale d’imposition supérieure, lui faire payer plus d’impôt, ce qui viendrait réduire considérablement les intérêts générés par ce placement.

Jade A.

Rédactrice web
Rédactrice indépendante depuis plusieurs années, j'ai suivi des études de droit avec une spécialisation en droit fiscal. J'aime conseiller les gens sur ce sujet vaste, mais pas que ! Je suis également fan de voyages, et de nouvelles technologies.

Similaires
Le livret A
Le livret A
Publié le 14/01/2022

Le livret A est un produit d'épargne très populaire en France. Depuis plusieurs décennies, il permet aux épargnants de placer leur argent de manière sûre et accessible. Toutefois, avec l'arrivée de nouvelles offres bancaires et de nouvelles réglementations, il est...

Quelle approche patrimoniale pour devenir rentier ?
Quelle approche patrimoniale pour devenir rentier ?
Publié le 25/05/2022

Le patrimoine est une notion importante pour chacun d'entre nous. Il peut être constitué de différents éléments tels que l'immobilier, les actions, les obligations ou encore les assurances vie. Mais comment mettre en place une approche patrimoniale efficace pour atteindre...

Le métier de CGP (conseiller en gestion de patrimoine)
Le métier de CGP (conseiller en gestion de patrimoine)
Publié le 12/03/2022

Le métier de CGP (Certifié en Gestion de Patrimoine) consiste à accompagner les particuliers et les entreprises dans la gestion de leur patrimoine financier et immobilier. Le CGP joue un rôle de conseiller et de courtier, en proposant des solutions...

Investir dans les Trackers, les fonds indiciels
Investir dans les Trackers, les fonds indiciels
Publié le 05/06/2022

Les trackers, également appelés fonds indiciels, sont des produits d'investissement qui permettent de suivre l'évolution d'un indice boursier ou d'un panier de valeurs. Ils sont gérés de manière passive, ce qui signifie qu'ils ne cherchent pas à surperformer leur indice...

Loi Pinel
Loi Pinel
Publié le 13/03/2022

La loi Pinel est un dispositif permet aux investisseurs de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu en échange de l'achat et de la mise en location d'un bien immobilier neuf dans certaines zones géographiques définies par le gouvernement. Cet...

Combien gagne un CGP ?
Combien gagne un CGP ?
Publié le 01/11/2022

Le métier de CGP (Conseiller en Gestion de Patrimoine) est en plein essor en France ces dernières années. Si vous êtes intéressé par ce métier, vous vous demandez peut-être combien gagne un CGP. Est-ce un métier bien rémunéré et quelles...