LeFiscaliste.fr

Tout savoir sur la défiscalisation immobilière en 2018, les lois et l'actualité du gouvernement Macron

Le rôle du centre de gestion agréé

Le rôle du centre de gestion agréé

Les Centres de Gestion Agréés font partie des Organismes de Gestion Agréés (OGA) au même titre que les Associations de Gestion Agréés (AGA).

Les CGA ont été créés autour des années 70 dans le cadre de la loi Royer dont l'objectif était d'égaliser les conditions d'imposition entre les salariés et les non salariés. Ces associations se composent de personnes physiques ou morales inscrites à l'ordre des experts comptables. Peuvent être membre adhérent et bénéficier des aides du CGA toute personne physique ou morale qui détient la qualité d'industriel, de commerçant, d'agriculteur ou encore d'artisan.

Par définition, ces associations ne détiennent pas le statut d'une entreprise ni celui d'un service administratif.

Les missions du CGA

Le centre de gestion agréé apporte un réel soutien à ses adhérents en matière de gestion en élaborant un dossier personnalisé de la situation économique de l'entreprise. Ainsi, cette dernière peut mettre le doigt sur ses points faibles pour être en mesure d'élaborer des stratégies d'amélioration.

Le CGA aide également ses adhérents du point de vue fiscal en garantissant une sécurité optimale. L'exactitude des déclarations sont vérifiées et les données de la sociétés sont étudiées et comparées aux moyennes statistiques nationales et locales.

Cet organisme intervient également pour transmettre aux entreprises des données économiques fiables, via des analyses chiffrées, pour que ces dernières puissent anticiper les éventuelles difficultés. À noter que les CGA n'assurent aucun rôle dans la tenue de la comptabilité des entreprises qui adhèrent à leur association.

Expert comptable ou CGA, que choisir ?

Depuis 2010, les experts comptables disposent du VISA fiscal qui offre à leurs clients la possibilité de bénéficier des avantages fiscaux relatifs à cette mission, au même titre que les CGA. Ainsi, les chefs d'entreprises peuvent choisir entre l'expert comptable et la CGA tout en conservant leurs privilèges fiscaux.

Cependant, outre les aides qu'il dispense à ses adhérents, le CGA offre plusieurs avantages. En effet, ces derniers peuvent déduire l'intégralité des revenus annuels de leur conjoint sans être soumis à la contrainte de plafond que connaissent les non-adhérents. Autre avantage non négligeable, ils profitent d'une réduction du délai de reprise d'impôt auprès de l'administration fiscale d'une durée allant de 2 à 3 ans pendant laquelle aucune majoration fiscale n'est imputable.

Enfin, les adhérents déclarant un chiffre d'affaire inférieur à 76 300 euros, et soumis au régime réel, profitent d'une déduction d'impôt équivalant aux frais engagés pour la tenue de la comptabilité et aux montants des cotisations d'adhésion.

DÉFISCALISATION 2019

Jusqu'à 63000€ d'économies avec votre étudeGRATUITE & SANS ENGAGEMENT

Connexion sécurisée ...

Nous démarrons une connexion sécurisée ...

Guide de la loi Pinel

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Guide 2018 la loi Pinel

DÉFISCALISATION 2019

Jusqu'à 63000€ d'économies avec votre étudeGRATUITE & SANS ENGAGEMENT

Le Fiscaliste

Le premier site sur les produits financiers, la défiscalisation immobilière et l'immobilier. Comment réduire ses impôts ? Quels sont les meilleurs investissement pour l'année 2018 ? L'actualité et les conseils à lire en ligne.