LeFiscaliste.fr

Tout savoir sur la défiscalisation immobilière en 2018, les lois et l'actualité du gouvernement Macron

L’investissement en groupement forestier

L’investissement en groupement forestier

L’objectif européen pour 2020 est d’arriver à 22 % d’énergies renouvelables dont la moitié est constituée par la biomassse forestière. Jean-Yves Henri, de l'Asfford. Investir dans une forêt est un placement d'avenir.

Un groupement forestier prend la forme d'une société civile, pourvue d'une personnalité juridique. Son but est d'acheter des parcelles forestières et de les gérer au mieux des intérêts des associés qui composent le groupement forestier. Cette gestion est confiée à une société, qui s'efforce d'acquérir des massifs forestiers susceptibles de générer des rendements intéressants pour les associés. La société de gestion s'engage en outre à exploiter les parcelles dans une optique de développement durable, qui permet le respect de l'environnement. Les revenus du groupement proviennent des ventes de bois et des divers droits de chasse et de pêche. Par ailleurs, les porteurs de parts peuvent faire entendre leurs voix lors d'une Assemblée Générale, au cours de laquelle les décisions relatives à la gestion du groupement sont prises à la majorité des suffrages.

Investir dans un groupement forestier: des avantages évidents

Cet investissement comporte un premier atout: le renouvellement naturel de la forêt. Le capital représenté par les coupes de bois est ainsi amené à se reconstituer. Il s'agit donc d'un placement à long terme, qui permet une diversification de ses investissements. Par ailleurs, les règles de constitution et de fonctionnement du groupement forestier sont assez souples. C'est ainsi que le montant du capital social apporté par les associés est libre. C'est aussi le cas du nombre des associés, qui peuvent être des personnes physiques mais aussi des personnes morales. Investir dans un groupement forestier permet également de profiter de certains avantages fiscaux. En cas de transmission des parts, l'associé concerné bénéficiera d'une exonération de 75% du droit d'enregistrement pesant sur la succession. S'il est redevable de l'impôt sur la fortune immobilière, il pourra bénéficier, selon les cas, d'une exonération totale ou partielle. Enfin, il pourra profiter, au titre de l'impôt sur le revenu, d'une réduction de 18% du montant investi.

Quelques inconvénients à prendre en compte

En premier lieu, certains risques naturels ne sont pas à négliger. Une tempête ou de violentes intempéries peuvent amener la destruction partielle de certaines parcelles et perturber le marché du bois. De leur côté, les incendies peuvent avoir, notamment dans certaines régions, des conséquences sur l'exploitation forestière. Enfin, la présence de certains insectes peut contribuer à la dégénérescence des arbres. C'est le mode d'exploitation adopté par la société de gestion qui permettra de prévenir ces risques. La participation à des groupements forestiers répartis dans plusieurs massifs contribuera aussi à les réduire. Par ailleurs, il est à noter qu'un associé ne peut quitter le groupement forestier que si tous ses partenaires sont d'accord.

DÉFISCALISATION 2019

Jusqu'à 63000€ d'économies avec votre étudeGRATUITE & SANS ENGAGEMENT

Connexion sécurisée ...

Nous démarrons une connexion sécurisée ...

Guide de la loi Pinel

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Guide 2018 la loi Pinel

DÉFISCALISATION 2019

Jusqu'à 63000€ d'économies avec votre étudeGRATUITE & SANS ENGAGEMENT

Le Fiscaliste

Le premier site sur les produits financiers, la défiscalisation immobilière et l'immobilier. Comment réduire ses impôts ? Quels sont les meilleurs investissement pour l'année 2018 ? L'actualité et les conseils à lire en ligne.