Le Fiscaliste.fr > Pinel > Simulation Loi Pinel Excel 2018

Simulation Loi Pinel Excel 2018

La loi Pinel est un dispositif d’aide à l’investissement locatif qui est entré en vigueur le 1er Janvier 2013, il permet aux contribuables de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu quand à l’acquisition ou la construction d’un logement neuf. L’investisseur peut bénéficier d’un allégement de ses impôts à hauteur de 12, 18 ou 21% du prix d’achat du logement, plafonné à 300 000 euros, en fonction de la période de mise en location si 6, 9 ou 12 ans, ce qui est très avantageux.

L’outil excel à télécharger donne la possibilité d’effectuer une simulation complète en fonction de la situation de chacun, les paramètres suivants sont modulables :

  • La situation familiale : célibataire, marié, pacsé
  • Le nombre d’enfants à charge
  • Si il y a des personnes avec un handicap dans le foyer
  • Le salaire du foyer sans les abattements
  • Les pensions perçues sans les abattements
  • L’année de livraison du bien en loi Pinel
  • La surface du bien immobilier
  • La zone du logement Pinel
  • Si les normes BBC sont ou non respectés
  • La durée de mise en location : 6, 9 ou 12 ans
  • Le prix d’achat du bien Pinel
  • Les frais d’acquisition
  • Tous les autres revenus fonciers du foyer fiscal

Il suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Démarrer la simulation » qui se trouve en dessous du titre Lefiscaliste.fr pour avoir les résultats de ce modèle.

Nb : Il faut activer les macros en ouvrant le fichier excel, et il n’est pas nécessaire de télécharger les polices. Par la suite un conseiller en gestion de patrimoine sera mieux à même de répondre aux différentes questions qui peuvent plus techniques ou orientées sur la création d’un dossier.

Ce simulateur Excel est utilisé par les professionnels, cabinets et agences pour présenter l’impact fiscal au client avant l’achat du bien immobilier.

Simulateur loi Pinel Excel

Loi de Finances 2018

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Les sujets chauds du mois

Ils parlent de nous