Le Fiscaliste.fr > Impôts > Les revenus fonciers

Les revenus fonciers

Les revenus fonciers provenant de la location de locaux non meublés qui font partie du patrimoine sont à déclarer au titre de l’impôt sur le revenu.

Les revenus locatifs inférieurs à 15 000 € sont ajoutés aux autres revenus qui sont soumis au barème de l’impôt sur le revenu. Dans ce cas, c’est le régime micro-foncier qui s’applique automatiquement. Dans ce régime, l’abattement forfaitaire est de 30 %. Les charges et les travaux ne donnent pas lieu à une déduction.

Le montant brut des revenus fonciers est à déclarer dans le formulaire n°2042 CERFA n°10330*21. Si les revenus locatifs sont supérieurs à 15 000 €, il y a alors nécessité de calculer le revenu annuel net foncier. Ce revenu net est obtenu à partir du revenu locatif brut à l’année moins les charges et travaux éventuels. Le détail du revenu annuel net foncier est à notifier dans le formulaire n°2044 CERFA n°10334*21.

Une déclaration n°2044 spéciale existe pour le déclarant selon qu’il se trouve dans l’une des quatre situations qui sont précisées dans la notice explicative.

Add Comment

Click here to post a comment

Loi de Finances 2018

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Les sujets chauds du mois

Ils parlent de nous