Comprendre la fiscalité du LMNP pour optimiser ses revenus locatifs
Impôts et fiscalité

Comprendre la fiscalité du LMNP pour optimiser ses revenus locatifs

Apprenez les avantages fiscaux liés à ce statut et comment tirer profit des déductions pour louer en toute sécurité.

Le 25/04/2023 par Clémence Decosse

Dans le domaine de l'immobilier, le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) est particulièrement intéressant d'un point de vue fiscal. En effet, il permet aux investisseurs de bénéficier d'avantages fiscaux non négligeables sur leurs revenus locatifs. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les principaux aspects de la fiscalité LMNP, afin de mieux comprendre comment en tirer profit.

Le régime fiscal du LMNP : deux options possibles

Pour un loueur en meublé non professionnel, il existe deux régimes fiscaux différents :

  • Le régime micro-BIC : ce régime s'applique automatiquement si les recettes annuelles tirées de la location meublée sont inférieures à 70 000 €. Il permet de bénéficier d'un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus locatifs, représentatif des charges, pour le calcul de l'impôt sur le revenu.
  • Le régime réel : ce régime peut être choisi volontairement par le loueur, ou s'appliquer de plein droit si les recettes annuelles dépassent 70 000 €. Il permet de déduire l'intégralité des charges liées à l'activité de location meublée, ainsi que d'amortir la valeur du bien immobilier et des meubles, pour le calcul de l'impôt sur le revenu.

Il est important de bien choisir le régime fiscal le plus adapté à sa situation, en fonction de ses objectifs et des caractéristiques de son investissement. En effet, le choix du régime réel peut permettre d'optimiser la fiscalité LMNP, notamment lorsque les charges et les amortissements sont élevés.

La déduction des charges sous le régime réel

Sous le régime réel, le loueur en meublé non professionnel a la possibilité de déduire l'intégralité des charges liées à son activité de location meublée. Parmi ces charges, on retrouve :

  • Les intérêts d'emprunt pour l'achat du bien immobilier et des meubles
  • Les frais de notaire et d'agence immobilière
  • Les travaux d'amélioration, d'entretien et de réparation
  • Les impôts locaux (taxe foncière, taxe d'enlèvement des ordures ménagères, etc.)
  • Les charges de copropriété
  • Les assurances (assurance habitation, assurance loyers impayés, etc.)
  • Les frais de gestion et de comptabilité
  • Les autres dépenses nécessaires au bon fonctionnement de l'activité (frais de publicité, fournitures, etc.)

La déduction de ces charges permet de diminuer le montant des revenus imposables, et donc de réduire l'impôt sur le revenu dû au titre de la location meublée.

L'amortissement du bien immobilier et des meubles sous le régime réel

En plus de la déduction des charges, le régime réel permet également de pratiquer l'amortissement du bien immobilier et des meubles. L'amortissement consiste à répartir la valeur d'un bien sur sa durée d'utilisation probable, afin de prendre en compte son usure et sa dépréciation dans le temps.

Pour un bien immobilier, la durée d'amortissement est généralement estimée entre 25 et 40 ans, selon la nature et la qualité de la construction. Pour les meubles, la durée d'amortissement varie entre 5 et 10 ans, en fonction de leur type et de leur utilisation.

L'amortissement constitue une charge déductible qui vient diminuer le bénéfice imposable de l'activité de location meublée. Toutefois, il ne peut pas créer de déficit reportable sur les autres revenus du loueur. En revanche, les déficits liés aux autres charges peuvent être reportés sur les bénéfices futurs de la même activité pendant 10 ans.

Exemple d'optimisation fiscale grâce à l'amortissement

Prenons l'exemple d'un investisseur qui achète un appartement meublé pour 200 000 € (dont 20 000 € pour les meubles), et qui le loue 10 000 € par an.

Sous le régime micro-BIC, il bénéficierait d'un abattement forfaitaire de 50%, soit un revenu imposable de 5 000 €. Avec un taux marginal d'imposition de 30%, son impôt sur le revenu serait de 1 500 €.

Sous le régime réel, si l'on estime l'amortissement du bien immobilier à 1% par an (soit 1 800 €) et celui des meubles à 10% par an (soit 2 000 €), le revenu imposable après déduction des charges et amortissements serait de 6 200 €. Avec un taux marginal d'imposition de 30%, son impôt sur le revenu ne serait que de 1 860 €, soit une économie fiscale de 360 € par rapport au régime micro-BIC.

Les autres avantages fiscaux liés à la location meublée non professionnelle

En plus des avantages procurés par le choix du régime fiscal, la location meublée non professionnelle permet également de bénéficier d'autres dispositifs fiscaux intéressants :

  • L'exonération de la taxe d'habitation pour les logements constituant la résidence principale du locataire
  • La possibilité de bénéficier du dispositif Censi-Bouvard, qui permet de réduire ses impôts en investissant dans une résidence de services (étudiante, senior, EHPAD...)
  • La récupération de la TVA sur l'achat et la gestion d'un bien immobilier neuf en résidence de services, sous certaines conditions

Ainsi, la fiscalité LMNP offre de nombreuses opportunités pour optimiser ses revenus locatifs et réduire son imposition. Il est donc important de bien comprendre les différentes options disponibles et de faire les choix les plus judicieux en fonction de sa situation personnelle et de son projet d'investissement.

Comprendre la fiscalité du LMNP pour optimiser ses revenus locatifs

Crédits photo : Getty Images / RA. Ruiz

photo auteur

Clémence Decosse

Salut ! Je rédige des articles sur la fiscalité, les impôts et l'immobilier, mais j'ai surtout une expertise dans la gestion de patrimoine, ayant fait des études dans le domaine pendant des années !
Autres articles
EHPAD et LMNP
EHPAD et LMNP

Les EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) et le LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) sont deux options populaires pour les investisseurs immobiliers en France qui cherchent à investir...

Le 17/02/2022 dans Immobilier et SCPI par Clémence Decosse
Acheter un bien sur Paris : est-ce le bon moment ?
Acheter un bien sur Paris : est-ce le bon moment ?

Paris est une ville attractive pour l'achat d'un bien immobilier, mais est-ce le bon moment pour y investir ?

Le 04/04/2022 dans Immobilier et SCPI par Jade A.
Amortissement de la loi LMNP
Amortissement de la loi LMNP

Le dispositif de la loi LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) permet aux particuliers de louer un bien immobilier meublé de manière occasionnelle. Cette option de location peut être intéressante...

Le 09/03/2022 dans Immobilier et SCPI par Jade A.
Succession d’un bien immobilier LMNP
Succession d’un bien immobilier LMNP

Nous vous donnerons des conseils pour préparer au mieux votre succession et vous aider à réussir cette étape importante de votre vie.

Le 17/12/2022 dans Immobilier et SCPI par Jade A.
LMNP : avantages et inconvénients
LMNP : avantages et inconvénients

Dans cet article, nous allons explorer les avantages et les inconvénients de la LMNP et vous aider à déterminer si cette option est adaptée à votre profil et à vos...

Le 31/03/2022 dans Immobilier et SCPI par Clémence Decosse
La SCPI de rendement
La SCPI de rendement

Si vous êtes intéressé par les SCPI de rendement et que vous souhaitez en savoir plus sur ce type d'investissement, vous êtes au bon endroit.

Le 16/11/2022 dans Immobilier et SCPI par Jade A.
Revenus fonciers : comment faut-il les déclarer ?
Revenus fonciers : comment faut-il les déclarer ?

Le revenu foncier est un revenu provenant de la location d'un bien immobilier. Si vous êtes propriétaire d'un bien locatif, vous êtes tenu de déclarer vos revenus fonciers chaque année....

Le 28/02/2022 dans Immobilier et SCPI par Jean-Luc Moreau
Location meublée ou vide : comprendre la fiscalité pour mieux choisir
Location meublée ou vide : comprendre la fiscalité pour mieux choisir

Comprendre les différentes fiscalités pour la location meublée ou vide afin de mieux choisir entre les deux : découvrez les informations essentielles à connaître pour un investissement immobilier rentable.

Le 11/04/2023 dans Immobilier et SCPI par Jean-Luc Moreau
Réduire mes impôts
Réduire mes impôts

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes options qui s'offrent à vous pour réduire vos impôts et optimiser votre fiscalité, cet article est fait pour vous.

Le 19/07/2022 dans Impôts et fiscalité par Jade A.