Frais réels ou déduction forfaitaire ?
Impôts et fiscalité

Frais réels ou déduction forfaitaire ?

Le choix entre frais réels et déduction forfaitaire est un dilemme auquel sont confrontés de nombreux contribuables lorsqu'ils déclarent leurs revenus. Si vous êtes dans ce cas et que vous ne savez pas comment faire votre choix, vous êtes au... Voir tout

Le 17/02/2022 par Clémence Decosse

Vous avez la possibilité de déduire de vos impôts, vos frais professionnels. Soit vous optez pour une déduction forfaitaire de 10%, soit pour une déduction de vos frais réels.

Sachez que dans un même foyer fiscal, chaque contribuable peut choisir de déduire 10% forfaitairement ou de faire une déclaration de ses frais réels.

La déduction forfaitaire de 10%

Si vous êtes salarié ou dirigeant d’une entreprise (attention, il existe des cas particuliers et des restrictions), vous pouvez déduire 10% de vos revenus afin de prendre en compte les dépenses que vous engagez pour votre activité professionnelle.

Les limites du montant de la déduction de 10% sont, pour chaque salarié d’un même foyer fiscal, au minimum de 430 € (sauf si la rémunération déclarée est inférieure à cette somme) et au maximum de 12 305 €.

Les frais réels

Si vous avez engagé des dépenses supérieures à celles de la déduction forfaitaire de 10%, vous pouvez déduire réellement vos frais, à condition de pouvoir les justifier.

Dans les frais réels, vous pouvez inclure :

  • Les frais de déplacements liés à votre activité professionnelle pour les voitures, moto, scooter et vélomoteur ; le calcul se fait en fonction du kilométrage et d’un barème publié tous les ans par l’administration
  • Les frais supplémentaires des repas
  • Documentation personnelle
  • Vêtements spécifiques à la profession (uniforme, vêtements spécifiques à la profession).

Si vos frais professionnels sont supérieurs à l’abattement de 10% auquel vous avez le droit forfaitairement, optez pour les frais réels.

Les avantages et inconvénients des deux méthodes de déduction

Chaque contribuable se retrouve face à un dilemme lorsqu'il s'agit de déduire ses frais professionnels : opter pour la déduction forfaitaire ou déclarer ses frais réels ? Votre choix dépendra essentiellement de votre situation et de l'importance des frais que vous avez engagés.

Avantages de la déduction forfaitaire de 10%

  1. Simplicité : Pas besoin de conserver vos reçus ou justificatifs ni de les transmettre à l'administration fiscale.
  2. Rapidité : Vous n’avez pas à lister chaque dépense, ce qui facilite grandement la déclaration.
  3. Garantie : Vous êtes assuré de déduire au minimum 430 €, sauf si votre rémunération déclarée est inférieure.

Inconvénients de la déduction forfaitaire de 10%

Montant potentiellement moins avantageux : Si vos frais réels dépassent les 10% de vos revenus, vous perdez en déduction.

Avantages des frais réels

  • Précision : Les frais réels peuvent vous permettre de déduire exactement ce que vous avez dépensé.
  • Potentiel de déduction : Si vous avez eu d'importants frais professionnels, la déduction des frais réels peut s'avérer très avantageuse.
  • Large gamme de dépenses admissibles : Vous pouvez inclure diverses dépenses, telles que les frais de déplacement, de repas, de documentation ou de vêtements professionnels.

Inconvénients des frais réels

  • Exigence de documentation : Vous devez conserver et fournir tous les justificatifs.
  • Complexité : Le calcul peut être plus laborieux, en particulier si vous avez de nombreuses dépenses à déduire.

Conseils pour faire le bon choix

  1. Analysez vos dépenses : Avant de choisir, faites un rapide calcul de vos frais réels pour voir si cela vaut la peine de les déduire.
  2. Organisation : Si vous optez pour les frais réels, assurez-vous de conserver tous les reçus et documents nécessaires pour justifier vos dépenses.
  3. Consultez un professionnel : Si vous hésitez, un expert-comptable ou un conseiller fiscal peut vous aider à déterminer la meilleure option pour vous.

En conclusion

Il est crucial de bien peser le pour et le contre pour chaque option. Chaque contribuable a des besoins et des situations uniques, et ce qui fonctionne pour l'un ne sera pas nécessairement le meilleur choix pour l'autre. Prenez le temps d'évaluer vos dépenses et de déterminer quelle méthode de déduction vous offrira les avantages fiscaux les plus optimaux.

Frais réels ou déduction forfaitaire ?

Crédits photo : Shutterstock / P. Paris

photo auteur

Clémence Decosse

Salut ! Je rédige des articles sur la fiscalité, les impôts et l'immobilier, mais j'ai surtout une expertise dans la gestion de patrimoine, ayant fait des études dans le domaine pendant des années !
Autres articles
Loi Girardin
Loi Girardin

Si vous êtes intéressé par l'investissement dans les DOM-TOM et souhaitez en savoir plus sur la loi Girardin, cet article est fait pour vous !

Le 27/09/2022 dans Immobilier et SCPI par Jean-Luc Moreau
Préparer sa déclaration fiscale
Préparer sa déclaration fiscale

Si vous souhaitez en savoir plus sur la manière de préparer votre déclaration fiscale et de profiter au mieux de vos droits fiscaux, cet article est fait pour vous.

Le 12/09/2022 dans Impôts et fiscalité par Jade A.
Le livret A
Le livret A

Le livret A est un produit d'épargne très populaire en France. Depuis plusieurs décennies, il permet aux épargnants de placer leur argent de manière sûre et accessible. Toutefois, avec l'arrivée...

Le 14/01/2022 dans Placements par Clémence Decosse
Loi Monuments Historiques
Loi Monuments Historiques

La préservation du patrimoine

Le 10/03/2022 dans Immobilier et SCPI par Jean-Luc Moreau
Les livrets d’épargne défiscalisés
Les livrets d’épargne défiscalisés

Nous allons vous présenter les principaux livrets d'épargne défiscalisés disponibles en France et vous expliquer comment en profiter au mieux.

Le 01/06/2022 dans Placements par Jean-Luc Moreau
Point sur la revente d’un logement en loi Pinel
Point sur la revente d’un logement en loi Pinel

Nous allons faire un point sur les conditions et les modalités de revente d'un logement acquis en loi Pinel.

Le 03/08/2022 dans Immobilier et SCPI par Jade A.
Les tranches marginales d’imposition
Les tranches marginales d’imposition

Le système fiscal français est complexe et il est important de comprendre les différentes tranches marginales d'imposition qui s'appliquent à vos revenus. Les tranches marginales d'imposition déterminent le taux d'imposition...

Le 31/03/2022 dans Impôts et fiscalité par Jean-Luc Moreau
EHPAD et LMNP
EHPAD et LMNP

Les EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) et le LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) sont deux options populaires pour les investisseurs immobiliers en France qui cherchent à investir...

Le 17/02/2022 dans Immobilier et SCPI par Jade A.
Justificatifs Pinel
Justificatifs Pinel

La loi Pinel, mise en place en 2015, permet aux investisseurs de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu en échange d'un engagement de location de leur bien immobilier. Cet...

Le 29/09/2022 dans Immobilier et SCPI par Clémence Decosse