LeFiscaliste.fr

Réussir ses investissements, c'est avant tout bien s'informer !

Le livret A
Retour
Placements

Le livret A

Le livret A est un produit d'épargne très populaire en France. Depuis plusieurs décennies, il permet aux épargnants de placer leur argent de manière sûre et accessible. Toutefois, avec l'arrivée de nouvelles offres bancaires et de nouvelles réglementations, il est important de se poser la question de savoir si le livret A est toujours la meilleure option pour son épargne. Dans cet article, nous allons examiner les avantages et les inconvénients du livret A, ainsi que les différentes alternatives qui existent sur le marché.

Investissement préféré des français, le livret A garantie un taux de rémunération de 0.75 % par an (en Janvier 2018) entièrement exonéré d’impôts. L’épargne réalisée sur le Livret A est disponible à tout moment. Depuis le 1er janvier 2009, l’ouverture d’un Livret A est possible dans tous les établissements bancaires. Le plafond du Livret A est de 22 950 euros.

L’histoire du Livret A

livret AA l’origine, le livret A était uniquement disponible auprès de la Caisse d’Epargne. Créé en 1818 pour neutraliser la crise financière due aux guerres de Napoléon, il a ensuite été disponible en 1875 auprès des bureaux de poste qui ont été renommés en « La Poste » puis « La Banque Postale » en 1990.

Benjamin Delessert fut à l’origine de la création de la Caisse d’Epargne et du Livret A. Il a eu cette initiative avec François de la Rochefoucauld-Liancourt pour favoriser l’épargne dans un contexte économique tendu. Homme d’affaires et industriel dans le sucre de betterave, il fut également un personnage connu pour ses actions sociales notamment pour ses efforts d’amélioration de l’accueil des malades dans les hôpitaux ou encore pour la suppression de la peine de mort. Par la suite, il a été baron de l’empire et Régent de la Banque de France durant 25 années. A sa mort, Benjamin Delessert a laissé derrière lui 350 bureaux de Caisse d’Epargne et 400 millions de francs essentiellement récoltés par les Livrets A.

Aux débuts de sa création, seuls les plus fortunés disposaient alors d’un Livret A étant donné la faible possibilité d’épargne pour les classes populaires de l’époque et du manque de confiance des épargnants potentiels. C’est seulement 18 ans après sa création, que la Caisse d’Epargne fut reconnue officiellement pas l’Etat comme d’utilité publique. C’est à ce moment-là que l’attrait envers le Livret A a réellement débuté, en 1835.

Mais son succès ne fut que grandissant et régulier au fil des années. L’intérêt pour une épargne rémunératrice mais aussi disponible a conquis tous les français. Plus de 90% des résidents français disposent d’un livret A et près de 3% d’entre eux sont au plafond de leur versement.

Les caractéristiques d’un Livret A

Un seul livret A peut être ouvert par personne

Une demande d’ouverture d’un Livret A doit faire l’objet d’un accord de votre banque auprès de l’administration fiscale. Si plusieurs Livrets A sont ouverts, la demande d’ouverture ne pourra avoir lieu que si le (ou les) Livret A déjà ouvert est clôturé.

Si toutefois, si plusieurs Livrets A sont au même nom, une loi (du 4 Aout 2008) impose une amende de 2% de l’encours des Livrets A ouverts en trop si les montants déposés sont supérieurs à 50 €. Ficoba est le fichier des comptes bancaires en France qui permet de recenser tous les comptes bancaires ou d’épargne ouverts. Seuls les organismes habilités par la loi y ont accès.

Versement minimal

Le versement minimal lors de l’ouverture d’un Livret A est entre 10 € et 1,50 € selon les banques. Il n’y a pas d’obligation de verser régulièrement un montant par la suite.

Plafond de dépôt du Livret A depuis le 1er janvier 2013

Au-delà de 22 950 € versé, il est impossible d’effectuer d’autres versements sur le Livret A. Toutefois, les intérêts générés chaque année peut entrainer un dépassement du plafond de 22 950 € et entrent en considération dans le calcul des intérêts de l’année d’après.

Plafond limité à 76 500 € pour les sociétés mutualistes et les établissements publics qui ne sont pas reconnus comme utilité publique par l’Etat et excepté les établissements scientifiques, d’enseignement et d’assistance. Dans cette catégorie entrent en compte toutes les associations et collectivités non soumises à l’Impôt des Sociétés (IS) de la loi 1901.

Plafond illimité pour les organismes HLM (Habitations à Loyers Modéré) et de crédit immobilier. L’absence de plafond se justifie par l’objectif des dépôts du Livret A qui vise à financer le logement social.

Taux de rémunération du Livret à 0.75% par an

Depuis Janvier 2018, la rémunération du Livret A est de 0.75% net par an. Le plus bas au niveau historique. Les intérêts sont calculés tous les 15 jours (Le 1er et le 16 de chaque mois) en partant du principe qu’un mois est égal à 2 quinzaines. Une année est donc comptée comme 24 quinzaines pour le calcul des intérêts du Livret A.

Retraits : Si un retrait est effectué au milieu d’une quinzaine, les intérêts seront calculés en prenant en compte le retrait effectué au début de la quinzaine.

Dépôts : Si un dépôt est réalisé au milieu d’une quinzaine, les intérêts seront calculés en considérant le nouveau solde du Livret A lors de la quinzaine suivante.

Fiscalité du Livret A

Le Livret A est entièrement défiscalisé. Il n’y a ni impôt sur les intérêts réalisés avec le Livret A ni prélèvements sociaux contrairement à certains autres livrets.

Qui peut ouvrir un Livret A ?

Toutes les personnes physiques résidant en France peuvent ouvrir un Livret A. Aucune condition n’est alors demandée pour ouvrir un Livret que ce soit la nationalité, les ressources financières ou encore l’âge. Il est donc possible qu’un nouveau-né ait dès le premier jour de sa naissance un Livret A.

Certaines personnes morales peuvent bénéficier des avantages d’un Livret A. Il s’agit des associations de la loi 1901, des sociétés mutualistes mais aussi des établissements publics autres que les établissements scientifiques, d’assistance ou d’enseignement.

Les organismes HLM (Habitations à Loyer Modéré) peuvent disposer d’un Livret A.

Règles à respecter pour un Livret A d’un enfant mineur

Même si un Livret A peut être ouvert dès la naissance d’un enfant, il y a certaines règles à respecter. En effet, les représentants légaux de l’enfant doivent agir dans son intérêt. Il est donc nécessaire de justifier tout retrait éventuel effectué dans son Livret A. L’enfant pourrait attaquer en justice ses représentants légaux si des fonds ont été retirés avant qu’il puisse avoir l’âge légal de gérer lui-même son Livret A, soit à 16 ans. Des retraits peuvent toutefois être justifiés par des obligations de soins voire d’enseignement tout au long de son enfance.

Attention donc à ne pas considérer la naissance d’un enfant comme d’une opportunité d’ouvrir un autre Livret A et de l’utiliser dans votre intérêt et non du sien.

Jade A.

Rédactrice web
Rédactrice indépendante depuis plusieurs années, j'ai suivi des études de droit avec une spécialisation en droit fiscal. J'aime conseiller les gens sur ce sujet vaste, mais pas que ! Je suis également fan de voyages, et de nouvelles technologies.

Similaires
Investir en SCPI : explications, fiscalité et bilan
Investir en SCPI : explications, fiscalité et bilan
Publié le 11/02/2022

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier : qu'est-ce que c'est ?

Défiscalisation Guyane
Défiscalisation Guyane
Publié le 31/08/2022

La Guyane est un département d'outre-mer français situé en Amérique du Sud, bordé par le Brésil et la Suriname. Cette région est connue pour ses forêts tropicales et sa biodiversité exceptionnelle, mais elle est également une destination intéressante pour l'investissement...

Combien gagne un CGP ?
Combien gagne un CGP ?
Publié le 01/11/2022

Le métier de CGP (Conseiller en Gestion de Patrimoine) est en plein essor en France ces dernières années. Si vous êtes intéressé par ce métier, vous vous demandez peut-être combien gagne un CGP. Est-ce un métier bien rémunéré et quelles...

Acquérir un logement Pinel
Acquérir un logement Pinel
Publié le 26/03/2022

L'investissement Pinel est une disposition fiscale qui permet aux investisseurs de bénéficier d'avantages fiscaux en achetant et en mettant en location un logement neuf ou en l'état futur d'achèvement (VEFA). Cet investissement est soumis à des conditions de location et...

La cour des comptes sonne l’alarme sur la loi Pinel
La cour des comptes sonne l’alarme sur la loi Pinel
Publié le 04/12/2022

La loi Pinel est un dispositif fiscal qui permet aux investisseurs de bénéficier d'avantages fiscaux en achetant et en mettant en location un logement neuf ou en l'état futur d'achèvement (VEFA). Depuis son introduction en 2014, la loi Pinel a...

Gard
Gard
Publié le 21/04/2022

Le Gard est une région située dans le sud de la France, au bord de la Méditerranée. Cette région est connue pour ses nombreux sites touristiques, tels que les arènes de Nîmes, le Pont du Gard et la ville de...