LeFiscaliste.fr

Réussir ses investissements, c'est avant tout bien s'informer !

Investir sur le secteur de la santé
Retour
Immobilier

Investir sur le secteur de la santé

Le secteur de la santé est un domaine en constante évolution qui offre de nombreuses opportunités d'investissement. Que vous soyez particulier ou professionnel, il est possible de trouver des solutions pour investir dans ce secteur en fonction de vos objectifs et de votre profil. Dans cet article, nous allons vous présenter les différentes options qui s'offrent à vous pour investir sur le secteur de la santé, en mettant en avant les avantages et les risques de chaque solution. Nous vous donnerons également quelques conseils pour bien choisir votre investissement et optimiser votre rentabilité.

Comment le vieillissement de la population influence le secteur de la santé et nos conséquences sur nos portefeuilles boursiers

Le secteur de la santé : ce n’est pas que des laboratoires pharmaceutiques

Le secteur de la santé est souvent considéré par les différents médias comme étant celui des laboratoires pharmaceutiques. Or il se trouve que c’est loin d’être le cas, ce secteur est en fait assez hétéroclite, puisque l’on peut trouver, certes des pharmacies, mais aussi des cliniques, des établissements pour personnes âgées, des entreprises de biotechnologies, des sociétés spécialisées dans les contrôles sanitaires, etc…. Mais il est à noter que le vieillissement de la population n’est pas encore assez prise en compte par les investisseurs. Comment cela influence t-il ce secteur ? Est-il encore temps de prendre position? Nous allons essayer de lever le voile sur des zones encore méconnues du secteur de la santé en vous permettant ainsi de mieux réaliser son potentiel.

Vieillissement de la population : le vecteur favorable pour tirer la croissance vers le haut des entreprises de la santé

Tout d’abord, saviez-vous que la progression du nombre des personnes très âgées, (les 80 ans et plus) devrait, d’après Eurostat, augmenter de 50% d’ici à 2010-2015 pour atteindre environ 20 millions d’individus et cette progression va continuer de s’accélérer.

Eurostat estime que, d’ici à 2050, l’augmentation du nombre des personnes âgées de 80 ans et plus pourrait être de 180%. Cet accroissement de la population des personnes très âgées pose le problème de la demande de soins et d’aide quotidienne, du fait des risques d’incapacités et de handicaps qui augmentent avec l’âge.

Il faut aussi remarquer que ce secteur en est encore à ses débuts, il est donc très atomisé, ce qui engendre une multitude de joueurs qui veulent profiter de la part du gâteau.

En effet, pour l’instant beaucoup d’entreprises voire même d’associations et des fondations sont en concurrences. Il faut donc trouver quelles sociétés ont des reins assez solides pour s’imposer et devenir des leaders dans leurs champs d’applications. Cela se fera bien évidemment par le développement de la croissance interne (création de nouvelles structures) mais surtout, dans le cas présent, de croissance externe par le rachat de concurrents. Sur ce dernier point il faut porter nos regards sur la capacité des établissements à intégrer les nouvelles acquisitions (capacité du groupe à faire accepter les nouveaux processus de gestion, etc.…) et surtout constater la volonté de la direction à améliorer rapidement leur taux de rentabilité.

La concentration du secteur des maisons de retraites est inévitable

Cependant cela soulève une question : Si le vieillissement de la population apporte une manne de revenu pour les entreprises, pourquoi voudrait-on s’en séparer ? Tout simplement parce que la réglementation devient de plus en plus contraignante et qu’une petite entreprise ne peut faire face seule aux nouvelles mesures ; telles que les nouvelles normes de sécurité incendie qui demande des modifications importantes des bâtiments. Ces coûts supplémentaires, seul de grands groupes peuvent se les permettre. Cela est dû à la spécificité de ce business. En effet, dans ce domaine on touche à l’être humain ce qui est assez délicat.

L’étique une notion très importante avant d’investir dans un EHPAD

Il faut donc, en plus des points cités plus haut, vérifier l’étique de l’entreprise, car on peut très vite tomber dans des cas de maltraitance. Non seulement cela nuirait à l’image de la société, mais en plus il n’est pas souhaitable en tant qu’actionnaire, de se retrouver « complice » d’une gestion aléatoire en terme de prise en charge des résidents et/ou patients. Je mets des guillemets, car cela ne touche que notre conscience, dans les faits, nous n’aurons jamais d’influence sur ce point en tant que petits porteurs. Mais quand même, il est préférable d’investir dans des boîtes qui tiennent la route.

Investir dans des EHPAD qui ont une vision Européenne

Ensuite il faut vérifier que les entreprises sur lesquelles nous nous sommes penchés ont bien une vision européenne. Cela découle de notre précédente analyse. En effet, vu la complexité de ces professions, le cadre législatif a tendance à être régulièrement renforcé. Ce qui pourrait, à terme, donner aux différents états l’idée de vouloir exercer un droit de regard dans la gestion financière de ces entreprises. Cela peut se faire par le biais de subventions ou de taxes diverses nuisant à la rentabilité de l’entreprise. Hors la seule solution pour se prémunir contre un cas d’abus étatique éventuel est la diversité géographique. En effet si des charges trop lourdes dues à un durcissement de la légalisation, surviennent un jour dans un pays où l’entreprise est implantée, le groupe pourra toujours s’assurer d’une bonne rentabilité sur des positions détenues dans d’autres régions.

Le secteur des pompes funèbres : une piste d’investissement profitable

Mais qui dit accroissement du vieillissement de la population, implique aussi une augmentation du taux de morbidité. Ici on touche au secteur des pompes funèbres, des marbreries etc… Mine de rien, les points que nous avons abordés dans les paragraphes précédents sont encore valables. L’étique revêt également dans ces professions un point important. Car dans ces moments douloureux et difficile de la vie, tout doit être mis en oeuvre pour assurer la dignité et le respect des familles. Le sérieux de l’entreprise ainsi que sa réputation en dépendent. Bien évidemment la rentabilité et toutes données inhérentes au bon fonctionnement d’une entreprise ne doivent pas être mises de coté pour autant.

En revanche, le secteur est plus mature que celui des maisons de retraite et autres entreprises d’aide à domicile. Il est important d’être investi dans ce secteur car sa visibilité est excellente. Nous pouvons rajouter qu’en ce qui concerne la diversification sectorielle d’un portefeuille boursier, là c’est le top ! En effet, vous n’allez pas trouver beaucoup de gérants capables de vous conseiller sur ce type de sociétés. Justement ! Sortir des sentiers battus est souvent très enrichissant en bourse, non seulement sur le plan financier, mais aussi sur le plan intellectuel.

Jade A.

Rédactrice web
Rédactrice indépendante depuis plusieurs années, j'ai suivi des études de droit avec une spécialisation en droit fiscal. J'aime conseiller les gens sur ce sujet vaste, mais pas que ! Je suis également fan de voyages, et de nouvelles technologies.

Similaires
Gérer son patrimoine en tant qu’expatrié
Gérer son patrimoine en tant qu’expatrié
Publié le 15/09/2022

Être expatrié peut présenter de nombreux avantages, mais cela peut aussi poser des défis en termes de gestion de son patrimoine. En effet, vivre à l'étranger implique souvent de gérer des comptes bancaires et des investissements dans plusieurs pays, chacun...

Le rôle du centre de gestion agréé
Le rôle du centre de gestion agréé
Publié le 27/04/2022

Le centre de gestion agréé (CGA) est un organisme professionnel qui a pour mission de conseiller et d'accompagner les entreprises et les professionnels indépendants dans la gestion de leur activité. Le CGA est agréé par l'État et est tenu de...

Les revenus fonciers
Les revenus fonciers
Publié le 28/10/2022

Les revenus fonciers désignent les revenus perçus par les contribuables en tant que propriétaire de biens immobiliers. Ces revenus peuvent être issus de la location de biens immobiliers (maisons, appartements, garages, etc.), mais aussi de la cession de biens immobiliers...

L’assurance-vie, qu’est-ce que c’est ?
L’assurance-vie, qu’est-ce que c’est ?
Publié le 16/03/2022

Investir dans l'assurance-vie est une option populaire pour ceux qui cherchent à épargner de l'argent tout en profitant d'une certaine sécurité financière. Mais qu'est-ce que l'assurance-vie exactement et comment fonctionne-t-elle ? Dans cet article, nous allons vous aider à comprendre...

Le métier de CGP (conseiller en gestion de patrimoine)
Le métier de CGP (conseiller en gestion de patrimoine)
Publié le 12/03/2022

Le métier de CGP (Certifié en Gestion de Patrimoine) consiste à accompagner les particuliers et les entreprises dans la gestion de leur patrimoine financier et immobilier. Le CGP joue un rôle de conseiller et de courtier, en proposant des solutions...

Comment devenir Conseiller fiscal ?
Comment devenir Conseiller fiscal ?
Publié le 28/01/2023

Vous souhaitez devenir conseiller fiscal? Découvrez les étapes à suivre pour obtenir le statut de conseiller fiscal, les qualifications requises et les différentes méthodes pour trouver des clients.