Le Fiscaliste.fr > Lois > Loi Girardin

Loi Girardin

La loi Girardin est l’un des multiples leviers de défiscalisation en France. Elle permet de réduire ses impôts jusqu’à 60 000 euros en investissant dans du matériel industriel neuf ou bien dans des logements sociaux en Outre-mer.

Conditions de la loi Girardin

Pour bénéficier d’une réduction d’impôt immédiate (l’année suivant l’investissement), il faut remplir les conditions suivantes :

– investir dans du matériel industriel ou agricole ou dans des logements sociaux dans un des territoires français d’outre-mer (DOM-TOM), ce qui inclut notamment La Réunion, la Martinique, etc.
– il doit s’agir d’une structure neuve ou en besoins de rénovation pour le cas du logement social
– vous devez être un contribuable investisseur particulier et non professionnel
– il faut louer le bien investi pendant une durée minimale de 5 ans et ce moins de 6 mois après avoir officialisé l’investissement, dans le cas d’un investissement dans le logement social
– le locataire doit utiliser le logement en tant que résidence principale

Quels avantages pour les deux parties ?

Il s’agit d’un dispositif de défiscalisation solidaire qui permet aux départements d’outre-mer, plus pauvres que la métropole, de se développer sur le plan économique. Par ailleurs, le crédit bancaire est plus difficile d’accès dans les DOM-TOM qu’en métropole, la loi Girardin vise donc à corriger cette anomalie autant que possible.

L’objectif est que le locataire ou l’exploitant industriel puisse acquérir le bien au bout du processus pour une somme réduite.

Concernant l’investisseur, il bénéficiera immédiatement d’un avantage fiscal sous forme de réduction d’impôt.

L’investisseur pourra ainsi réduire ses impôts à hauteur d’un montant maximal de 52 941 euros dans le cas d’un investissement dans l’industriel et de 60 000 euros dans le cas d’un logement social. Si le montant de l’apport dépasse le montant d’impôt, le solde peut être reporté sur 5 ans.
L’investisseur bénéficiera d’une réduction d’impôt annuelle de 25 à 50 % selon le montant de la base défiscalisable.

A noter que ce dispositif est intéressant dès que vous devez payer plus de 2 500 euros d’impôts sur l’année. Il s’adresse donc en priorité aux ménages relativement aisés désireux de défiscaliser une partie de leurs impôts de manière efficace.

Loi de Finances 2018

La loi Pinel est prolongée jusqu'au 31 Décembre 2021. Les travaux de rénovation pour la performance energétique, le ravalement ou l'adaptation de l'habitat entrainent une réduction d'impôt de 20% du coût global, dans la limite de 22 000 euros.

Les sujets chauds du mois

Ils parlent de nous